Mon avis sur le film Krampus

Catégories Film0 Commentaire
krampus_-avis-film

normalement, je préfère les films de comédie comme celle-ci ou les Tuches mais mes amis ont réussi a me convaincre de me joindre a eux pour aller voir Krampus au cinéma. Ce film mi-épouvante-horreur, mi- comédie de Michael Dougherty propose le meilleur casting avec Adam Scott, Toni Colette, David Koechner. Sorti en salles en mai 2016, le producteur a visé à en faire un Gremlins tout en proposant un cocktail horrifique de monstre et de mélo. Mais le résultat s’avère  assez décevant, surtout pour ceux qui s’attendent à en faire un petit culte.

Présentation du film

Le film raconte l’histoire de Max, un jeune garçon, dépité des disputes de sa famille pas très exemplaire à l’approche de Noël. Le garçon vit avec ses parents Tom et Sarah, sa grande sœur Beth. La grand-mère, Omi habite également sous son toit. Pour les fêtes, l’Oncle Howard et tante Lisa vont également passer chez eux avec leurs enfants turbulents et l’odieuse Dorothy. L’ambiance tourne au vinaigre et il ne veut plus célébrer les fêtes. Torturé par ses cousines, Max souhaite la disparition de ses proches tout en déchirant sa lettre écrite au père Noël. Mais il y a des surprises plus pires que les retrouvailles de Noël. Le démon Krampus va réaliser son vœu en envoyant une étrange tempête. Les figures monstrueuses de Noël lancent l’assaut aux membres de la famille et ces derniers doivent se soutenir pour sauver leur peau.

krampus-film-avis

Critique du film Krampus

Si le réalisateur a pensé à produire un film horrifique et à la fois drôle, Krampus a manqué le coup. Le scénario a promis beaucoup de choses assez subtiles mais pas très savoureuses pour les friands des horreurs qui font vraiment peur. Les prestations des stars bien connues ainsi que les décors sont impeccables. Mais les critiques disent que ce style sucrerie de saison faible convient à une tranche d’âge de 8 à 15 ans, ceux qui apprécient les farces des Noël un peu mal concoctées. Mais, nous en grands gamins que nous sommes, nous voyons les imperfections du scénario, et l’ambiance n’est pas réellement au rendez-vous. On peut apprécier, cependant, l’effort du cinéaste en recourant à des effets spéciaux, des plans de coupe en gros plan et une lumière faible. Avec ses personnages stéréotypés, la grand-mère mystérieuse, la vieille tante qui boit comme un trou, le couple qui n’arrive pas à s’investir dans leur relation, sans parler des gamins diaboliques et des plaisanteries aux dépens des enfants en surpoids ; le film cauchemardesque peut distraire tous ceux qui souhaitent visionner un film sombre pendant les vacances ou de temps en temps. Au fait, en réalisant Krampus, Michael Dougherty a voulu d’abord mettre un début léger qui se transformera ensuite en un suspens d’épouvante. Il n’y a rien à redire sur le montage des scènes violentes mais le film restera une alternative plus faible à un film à succès comme Gremlins. Mais cela en vaut quand même la peine de voir la jolie réalisation des effets spéciaux et la fin facile. En effet, le dénouement de Krampus est assez prédictible. Bref, le film déconseillé pour les spectateurs sensibles, à cause des propos ou des scènes violentes ne permet pas d’attiser l’appétit des gourmands de films d’horreur.