Bachar el-Assad : un homme infâme

Bachar el-Assad : un homme infâme

Bachar el-Assad est un homme politique connu mondialement qui fait actuellement beaucoup parler de lui dans les différentes grandes puissances militaires mondiales. Car le président de la République de la Syrie pose un véritable problème diplomatique à l’échelle mondiale. Il est peut-être bien le futur déclencheur d’une troisième guerre mondiale à venir. Défendu dans sa manière de diriger la Syrie par certains pays, tels que la Russie de Vladimir Poutine, mais bien évidemment condamné par les autres et notamment la France ou les Etats-Unis, Bachar el-Assad est un être infâme capable des pires massacres sur sa population afin de faire régner son pouvoir.

Bachar el-Assad est un dictateur sans cœur

En effet, Bachar el-Assad est capable des pires crimes contre l’humanité afin d’asseoir son autorité. Comme par exemple dernièrement les attaques chimiques qui ont été utilisées à l’encontre de la population syrienne par ce monstre de cruauté qu’est Bachar el-Assad. L’homme d’Etat est parvenu au pouvoir en 2000, en prenant la suite de son père, le tout aussi détestable Hafez el-Assad. Cette succession ne démontre en rien que la Syrie est une démocratie. On est bel et bien en présence d’un régime autoritaire et sous la dictature de Bachar. C’est durant son pouvoir que se déclenchera le début de la guerre civile en Syrie. Il est le grand responsable de l’état catastrophique dans lequel se trouve la Syrie. Suite à son élection, qui d’ailleurs a vu la règle d’avoir au moins quarante ans pour être présidentiable se modifier pour passer à l’âge de trente-quatre ans, à savoir celui de Bachar el-Assad à la mort de son père, tout cela encore de manière très démocratique évidemment, il libéralise un peu le régime. Se passe alors « Le printemps de Damas » de 2000 à 2001. Capable d’être réélu avec plus de 97 % des suffrages lors de l’élection de 2007, on est là encore dans la vision d’une démocratie pure et dure. Il s’agit bien évidemment d’ironie puisque Bachar el-Assad exerce une autorité qui commence à révolter la population syrienne.

bachar-al-assad-diable

Les révolutions commencent à partir de 2011

Et c’est donc un vent de révolution contestataire du régime de Bachar el-Assad qui commence à souffler à partir de 2011. C’est dans le contexte du « Printemps Arabe » dans lequel d’autres révolutions dans les pays arabes ont eu lieu que la population syrienne rentre en guerre civile. La Syrie est alors fracturée et le pays est un théâtre de guerre horrible. Et pourtant le dictateur infame est réélu avec encore près de 90 % des suffrages lors de l’élection de 2014. Cet homme de pouvoir maintient son autorité par la force face à sa population avec une brutalité inhumaine. Cette dernière attaque chimique est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour les États-Unis qui ont alors attaquer le régime syrien avec des missiles puissants. Cela entrainant un conflit diplomatique entre la Russie et les Etats-Unis. Le climat mondial se tend en raison des agissements et des abus de pouvoir d’un homme infâme.

Alien : Covenant synopsis du film à venir

Alien : Covenant synopsis du film à venir

Alien Covenant fait certainement partie des sorties les plus attendues en 2017. Après avoir éloigné pendant un certain moment Prometheus (a lire sur ce lien) de la franchise Alien, Ridley Scott revient avec un tout nouveau titre : Alien Covenant. Les détails à propos de ce film très plébiscite se font très rares à ce jour. Mais de nombreuses rumeurs sur les futurs potentiels de ce nouveau film d’Alien nous permet de balancer quelques spoils.

Du sang et du gore à volonté

Sorti le jour de Noël (tout de même), le premier trailer d’Alien Covenant nous annonce un film gore à souhait. Les images et le fond musical nous ramènent très vite aux propos de Neil Corbloud (superviseur des effets spéciaux visuels) lors d’une interview réalisée sur le tournage du film.

« On a travaillé avec des litres de sang. Tout le monde a sa propre recette et ils ne la divulguent à personne. Le nôtre est fait à partir de fécule de maïs et de colorants alimentaires, et c’est tout. »

Voilà toute l’information qu’il nous fallait pour croire qu’Alien Covenant sera certainement le film le plus gore de l’année 2017. Pour ce faire, l’équipe ne se fixe aucune limite et les extraits qu’on a pu voir sur certains sites le prouve largement. Entre les corps calcinés, du vomi noir, des néo-morphes qui surgissent d’une colonne vertébrale ou d’une bouche, sans parler de la grande quantité de sang qui semble tout le temps couler à flot, Alien Covenant est tout ce qu’il y a de plus flippant à l’écran. Et ça, Corbould le confirme toujours dans ses propos.

« Un jour, une doublure ne savait pas qu’elle allait être totalement recouverte de sang. Elle est presque tombée dans les pommes. On lui a dit que ce n’était pas du vrai sang, que c’était du sirop. C’était assez marrant… on essaye de rendre le film aussi réaliste que possible car c’est ce que Ridley Scott veut. Il veut un facteur choquant… Le film devrait autant marquer que le premier Alien. C’est un vrai film d’horreur et c’est ce qu’Alien Covenant va être. »

alien-covenant-film

Une affiche similaire à l’Antichrist

Le dernier poster d’Alien Covenant dévoilé par 20th Century FOX, que vous pouvez visiter ici, révèle une similitude avec l’affiche d’Antichrist. Au premier plan, un mélange macabre d’Ingénieurs et d’aliens qui s’entremêlent dans ce qui a trait à une vision parfaitement de ce à quoi ressemblerait certainement l’enfer. Au milieu de ce désastre, une tête de reine d’alien qui sort du lot comme pour annoncer un retour en force. La bestiole va-t-elle ainsi revenir hanter Alien Covenant ? Pour l’instant, rien n’est annoncé sur le sujet.

Synopsis final

A bord du vaisseau Covenant, les membres d’équipage arrive sur une planète d’une identité inconnue située au fin fond de notre galaxie. Pensant avoir touché le sol du paradis, ils constatent très vite qu’ils se retrouvent en fait au beau milieu d’un monde ténébreux et rempli de dangers. Ils sont alors traqués sans relâche par une menace terrible de laquelle ils vont tenter de s’échapper.

L’aquagym, un sport que j’aime bien

L’aquagym, un sport que j’aime bien

Après non deuxième bébé, j’ai voulu pratiquer une activité physique qui pouvait m’aider à raffermir mon corps sans trop me fatiguer. Suivant le conseil de mes médecins et aussi de mon entourage, j’ai essayé l’aquagym. Après un premier essai chaotique –courbatures et fatigue au rendez-vous, j’ai finalement trouvé que cette discipline est la plus adaptée si on veut retrouver la forme en douceur tout en pendant du plaisir. Je vous explique.

Le sport du grand public

Du haut de mes 40 ans, je me disais que l’aquagym n’était pas fait pour moi. D’autant plus que d’après ce que j’en savais, j’ai toujours vu cette discipline comme un sport pour les habitués. Ma surprise était de taille quand à mon premier rendez-vous dans le bassin, j’ai pris conscience qu’en fait il n’y a pas d’âge pour faire de l’aquagym. J’ai en effet rencontré des jeunes, des moins jeunes, et même des seniors pendant mes séances. Et mieux encore, je me suis très vite aperçue également qu’il y avait autant de sportifs que de sédentaires dans le bassin. Bref, quand on dit que l’aquagym est un sport pour grand public, il faut croire que c’est à la fois pratique pour les personnes souffrant de certains handicaps, en surpoids, les femmes enceintes ou celles qui ont envie de se débarrasser tout simplement de leur cellulite, comme moi.

Un sport aux multiples vertus

Au bout de quelques séances d’aquagym, j’ai constaté que tous les muscles de mon corps sont sollicités au maximum durant les efforts. Faire du sport dans l’eau m’a aussi permis d’améliorer mon rythme cardiovasculaire. Je respire mieux, je me sens légère et mon médecin m’a confirmé que désormais je n’ai plus de problèmes de circulation sanguine. L’avantage avec l’aquagym, c’est qu’il n’y a pas besoin de faire beaucoup d’efforts pour obtenir des résultats. C’est aussi un sport idéal pour les peureuses comme moi parce qu’il y a moins de risque de blesser les articulations dans l’eau. Et pourtant, les résultats sont les mêmes voire parfois doublés parce que travailler dans l’eau pendant 30 minutes équivaut à dépenser près de 600 calories.

Un sport très ludique

Entre la danse et l’aquagym, j’opterai facilement pour le second. C’est en effet une activité sportive qui a l’avantage d’être praticable à la piscine comme à la mer. Et quoi de plus amusant que de pouvoir prendre soin de son corps tout en prenant beaucoup de plaisir. En plus, c’est devenu presque une habitude chez moi, même pendant les vacances à la mer, je fais automatiquement de l’aquagym. Certains clubs proposent aussi d’autres variétés de l’aquagym que je trouve très intéressant à tester. Entre autres l’Aqua Slim, l’Aqua Boxing, l’Aqua Palming ou encore l’Aqua Cycling.

Un sport à résultats

Pour ma part, les résultats de quelques séances d’aquagym n’ont pas pris longtemps à se manifester, comme dans le cas de ce sport. D’abord au niveau des fesses et des cuisses qui sont devenues plus fermes, des abdominaux visiblement plus renforcés, sans oublier les bras et le dos qui ne souffrent plus sous le poids de bébé ou des courses.

aquagym-conseils

The Walking Dead : synopsis et avis sur la série

The Walking Dead : synopsis et avis sur la série

Pour les fans du drame ou des séances épouvantes, The Walking Dead est une série télévisée d’horreur – dramatique américaine, créée par Frank Darabont et Robert Kirkman, qui est également le concepteur de la bande dessinée du même nom. Cette série de 42 minutes où Andrew Lincoln est l’acteur principal était en diffusion depuis le 31 octobre 2010. Il y a 83 épisodes, répartis sur 8 saisons.

Synopsis de la série The Walking Dead

L’histoire se déroule en grande partie dans la région métropolitaine d’Atlanta et d’autres bourgs environnants comme Alexandria en Virginie. Rick Grimes (Andrew Lincoln) vient de se réveiller du coma qui a duré de plusieurs semaines et il a découvert la population entière a été ravagée par une mystérieuse épidémie. Cette maladie post-apocalyptique a transformé la quasi-totalité des êtres humains américains et mondiaux en morts-vivants, dénommés « rôdeurs ». Rick Grimes est allé retrouver sa femme et son fils. Après, il est arrivé à Atlanta et s’est allié avec un groupe d’hommes et de femmes rescapés dirigé par l’adjoint du shérif du comté de Kings (en Géorgie), afin d’essayer de survivre. Il est devenu le leader de cette escouade. Ils vont faire face aux rôdeurs ainsi qu’à d’autres survivants s’avérant plus dangereux que les morts-vivants eux-mêmes. Dorénavant, ils vont vivre dans un univers méconnaissable plein de zombies qui aiment les chairs humains dans le Sud profond des États-Unis. Pour tenir le coup, ils vont essayer de tout faire ensemble jusqu’à assassiner si besoin est.

En arrivant dans une ferme, le groupe a découvert petit à petit certains éléments pouvant expliquer l’épidémie. Les temps passent, Rick Grimes et compagnie ont erré dans un monde à l’envers sans avoir trouvé un endroit pour dormir ni de quoi manger jusqu’à ce qu’ils ont atterri dans un prison. Cependant, des rôdeurs y sont encore présents et ils ont dû se battre pour être plus tranquille. Les drames, les aventures et les combats se succèdent, entre le groupe de Rick Grimes et les fameux mordeurs.

walking-dead-synopsis

Les avis spectateurs

The Walking Dead est une série télévisée de haute qualité, bien développée, qui a pu atteindre le pic de sa réussite. Il s’agit de l’une des séries les plus reconnues de l’époque. L’univers sombre et une tournée dans le monde de l’apocalypse sont absolument retranscrits, à la perfection au côté des acteurs de talent. Le scénario n’est pas très original, mais il plonge tous les spectateurs dans une angoisse et une suspense totales, une ambiance extraordinaire qui fait monter les adrénalines. Chaque épisode est très animé et rythmé par les survivants. Il y a des mouvements très variés entre les combats, les disputes, les peurs, les larmes et aussi les morsures des revenants. Il y en a pour tous les goûts.

Techniquement, les personnages sont bien travaillés et intéressants. Surtout ceux qui sont surnaturels, les rôdeurs, ils sont parfaitement pris au détail. Au début, la série a été moins attachante, mais après les scènes sont devenus très phénoménales.

Cependant, les dernières saisons manquent un peu de suspense et ça tourne parfois en rond, un creux en quelque sorte.

Manger sain pour un corps et un esprit sain

Manger sain pour un corps et un esprit sain

Pourquoi apprendre à manger plus sainement ? Tout simplement parce que ça permet d’être bien dans sa peau, d’être plus dynamique et surtout de toujours être en bonne santé. Manger sain nous permet de garder bonne mine parce que oui quand on consomme de bons nutriments, notre peau est plus éclatante, mieux hydrater et aussi grâce à ces bonnes vitamines, on est forcément en meilleure santé. Donc adopter une alimentation saine et équilibrée est essentiel au bon développement de notre organisme. C’est aussi une structure de vie qui va être bénéfique pour nous car on sera moins fatigué, moins déprimé, et beaucoup plus en forme et plus énergétique dans notre vie de tous les jours. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile de faire sans cesse attention à ce que l’on mange, de tout calculer au millimètre près. C’est pour cela que j’ai quelques suggestions que je vous préconise pour y arriver.

Que faut-il faire ?

Tout d’abord, éviter au maximum le grignotage. Il est plus indiqué de prendre plutôt des fruits, des yaourts ou des barres céréalières aux fruits. Ces barres contiennent très peu de calories. N’hésitez pas à prendre également des galettes de riz qui sont efficaces comme coupe faim. Il faut aussi boire beaucoup d’eau. Il est recommandé de boire un litre et demi d’eau par jour au minimum donc ça doit faire environ 8 verres, car l’eau permet à notre organisme de bien se réhydrater et favoriser le thé vert au café, par exemple. Puis, un conseil très important, équilibrer au maximum vos repas sans oublier que vous devez avoir un apport en protéines, féculents, calcium et bien sûr en vitamines. Voici un repas type pour vous donner une petite idée. Le matin, au petit déjeuner, buvez une boisson histoire de vous hydrater après la nuit. Du thé, ou du jus, ou du chocolat,… serait parfait.

Manger-sain-esprit-sain

Ensuite, prenez un produit céréalier ou tout simplement un bol de céréale, et n’oubliez pas un petit fruit pour les vitamines. A midi, pour le déjeuner, pensez bien à prendre des légumes (courgettes, carottes, poireaux,…), des féculents (riz, maïs…), des protéines (viande, poisson, œuf,…) et bien sûr un produit laitier sans oublier un fruit pour une bonne digestion. Enfin le soir, pour le dîner, c’est à vous de choisir selon votre faim. Il est important de préciser qu’il faut toujours manger des fruits et des légumes à tous les repas et diversifier au maximum pour apporter au corps tous les éléments essentiels dont il a besoin. Le sommeil est aussi important, il est essentiel de bien dormir et de se reposer parce qu’on a tendance à s’énerver facilement, stresser et du coup on grignote tout et n’importe quoi. Réduire votre consommation de matières grasses (beurre, huile, …) est aussi utile. Faites vraiment attention à tout ça. Dernier conseil et non le moindre, soyez toujours à l’écoute des besoins de votre corps ; ne vous en privé surtout pas, trouvez juste de bonnes alternatives pour bien balancer les choses que vous mangez.

Le sport

En effet, le corps a vraiment besoin d’exercices pour l’entretenir. Pour se faire, il est recommandé de pratiquer du sport. Donc, prenez le temps d’en faire car cela est bénéfique pour votre santé. Accompagné d’une alimentation saine et équilibrée, avec un peu de sport en plus, vous verrez que vous serrez au top de votre forme.

Mon avis sur le film Krampus

Mon avis sur le film Krampus

normalement, je préfère les films de comédie comme celle-ci ou les Tuches mais mes amis ont réussi a me convaincre de me joindre a eux pour aller voir Krampus au cinéma. Ce film mi-épouvante-horreur, mi- comédie de Michael Dougherty propose le meilleur casting avec Adam Scott, Toni Colette, David Koechner. Sorti en salles en mai 2016, le producteur a visé à en faire un Gremlins tout en proposant un cocktail horrifique de monstre et de mélo. Mais le résultat s’avère  assez décevant, surtout pour ceux qui s’attendent à en faire un petit culte.

Présentation du film

Le film raconte l’histoire de Max, un jeune garçon, dépité des disputes de sa famille pas très exemplaire à l’approche de Noël. Le garçon vit avec ses parents Tom et Sarah, sa grande sœur Beth. La grand-mère, Omi habite également sous son toit. Pour les fêtes, l’Oncle Howard et tante Lisa vont également passer chez eux avec leurs enfants turbulents et l’odieuse Dorothy. L’ambiance tourne au vinaigre et il ne veut plus célébrer les fêtes. Torturé par ses cousines, Max souhaite la disparition de ses proches tout en déchirant sa lettre écrite au père Noël. Mais il y a des surprises plus pires que les retrouvailles de Noël. Le démon Krampus va réaliser son vœu en envoyant une étrange tempête. Les figures monstrueuses de Noël lancent l’assaut aux membres de la famille et ces derniers doivent se soutenir pour sauver leur peau.

krampus-film-avis

Critique du film Krampus

Si le réalisateur a pensé à produire un film horrifique et à la fois drôle, Krampus a manqué le coup. Le scénario a promis beaucoup de choses assez subtiles mais pas très savoureuses pour les friands des horreurs qui font vraiment peur. Les prestations des stars bien connues ainsi que les décors sont impeccables. Mais les critiques disent que ce style sucrerie de saison faible convient à une tranche d’âge de 8 à 15 ans, ceux qui apprécient les farces des Noël un peu mal concoctées. Mais, nous en grands gamins que nous sommes, nous voyons les imperfections du scénario, et l’ambiance n’est pas réellement au rendez-vous. On peut apprécier, cependant, l’effort du cinéaste en recourant à des effets spéciaux, des plans de coupe en gros plan et une lumière faible. Avec ses personnages stéréotypés, la grand-mère mystérieuse, la vieille tante qui boit comme un trou, le couple qui n’arrive pas à s’investir dans leur relation, sans parler des gamins diaboliques et des plaisanteries aux dépens des enfants en surpoids ; le film cauchemardesque peut distraire tous ceux qui souhaitent visionner un film sombre pendant les vacances ou de temps en temps. Au fait, en réalisant Krampus, Michael Dougherty a voulu d’abord mettre un début léger qui se transformera ensuite en un suspens d’épouvante. Il n’y a rien à redire sur le montage des scènes violentes mais le film restera une alternative plus faible à un film à succès comme Gremlins. Mais cela en vaut quand même la peine de voir la jolie réalisation des effets spéciaux et la fin facile. En effet, le dénouement de Krampus est assez prédictible. Bref, le film déconseillé pour les spectateurs sensibles, à cause des propos ou des scènes violentes ne permet pas d’attiser l’appétit des gourmands de films d’horreur.

Je vous présente ma passion : les motos

Je vous présente ma passion : les motos

Fils et petit-fils de motard, je ne pouvais pas passer à travers cette passion qui s’inscrit dans la lignée familiale. Le virus de la moto se transmet de père en fils chez nous. Et même plus encore, c’est l’ensemble des cousins et des oncles qui partagent cette passion. Ce qui est génial dans le fait de partager cela en famille, c’est la possibilité de s’échanger nos engins afin de diversifier les plaisirs au lieu de rester sur mon canapé à geeker. Même si chacun possède sa bécane, voire plusieurs pour les plus chanceux d’entre nous, le plaisir de pouvoir conduire des modèles différents tous les week-ends est immense. C’est aussi un luxe et nous en avons conscience.

Présentation de mon bolide

Comme je vous disais, chacun d’entre nous possède sa propre moto. Pour ma part, je suis un vrai féru des sportives. La moto est de toute façon le reflet de notre personnalité. Étant jeune, sportif et dynamique dans la vie de tous les jours, je ne pouvais pas avoir une bonne routière. Ce que je recherche sur une moto, c’est l’aspect performance, le comportement sur la route et l’esthétique. C’est pourquoi je possède une Ducati 696 Monster qui répond à tous mes critères. Esthétiquement plus proche du roadster, son moteur 4 temps bicylindre en V, avec 2 soupapes par cylindre offres un potentiel intéressant. Sa tenue de route est fantastique. Une puissance maximale à 9000 tours par minute qui décoiffe, même à travers le casque. De plus, son faible poids d’environ 160 kilogrammes permet de bonifier ce rapport poids/puissance.

ducati-passion-moto

Les différentes possibilités offertes par la moto

Mes sorties moto en solitaire sont plutôt courtes et dynamique. Je cherche un compromis de courbes et de lignes droites. Ma conduite sportive est épuisante pour le pilote et pour la mécanique. C’est un véritable exutoire, qui me permet d’évacuer le stress. Au final, j’apparente mes sorties moto de la semaine à une séance de sport. 1 heure à tout donner sur la moto en sortant du travail afin de me ressourcer. Mes sorties du week-end sont souvent plus longues, mais sans jamais rester des heures et des heures sur la moto. Pour cela, je préfère emprunter la bonne et confortable routière de mon oncle.

Ce que j’adore faire également, c’est conduire l’Harley Davidson de mon autre oncle. Cette mythique marque de moto américaine reste un classique pour tout passionné de moto. Alors évidemment les sensations de conduite sont très particulières et spécifiques, mais je dois bien avouer que c’est la classe de rouler avec un tel modèle. Il existe une véritable communauté Harley dans les quatre coins de la France, et du monde entier d’ailleurs, dont mon oncle appartient à 200 %.

Enfin, je m’adonne réellement à ma passion au moins deux fois par an lorsque je vais piloter des engins de course sur circuit. Car respectant les limitations de vitesse sur la route, la recherche de sensations fortes doit se faire dans le cadre d’un pilotage sur circuit. C’est alors pour moi un moment de bonheur à l’état pur.